Tourmaline

La tourmaline présente une multitude de couleurs. Rouge, jaune, bleue, verte, noire ou multicolore, cette pierre fine est prisée en joaillerie.

Très convoitée, la tourmaline rouge doit sa couleur au lithium. Elle se nomme rubellite. Si la teinte rubis est la plus recherchée, elle existe aussi en rose rouge avec une pointe de violet. Ses inclusions de libelles, canaux ou givres sont appréciées, dès lors qu’elles ne sont pas trop nombreuses et qu’elles n’empêchent pas la réfraction de la lumière. Elles proviennent du Brésil, de Madagascar et du Mozambique.

Découverte au Malawi en 2000, la tourmaline jaune complète la gamme de couleurs existantes. Très recherchée en jaune canari, cette pierre fine est également extraite au Brésil, à Madagascar, en Tanzanie et au Sri Lanka. Les pierres provenant de ce dernier gisement possèdent un fond brun.

Fréquemment utilisée par les joailliers, la tourmaline verte est prisée pour ses variantes de vert émeraude, vert jaune, vert olive, vert brun, vert foncé ou vert pâle. Elle est extraite au Brésil, au Pakistan, au Mozambique, à Madagascar ou au Nigeria.

La tourmaline bleue se décline du bleu turquoise au bleu indigo. Elle provient de gisements du Brésil, du Nigeria ou d’Afghanistan notamment. Mazet Joaillerie possède une pièce d’un poids supérieur à 80 carats. Récemment découverte, en 1987, la Paraïba est la plus belle des tourmalines. Les tourmalines bleues présentent rarement une taille importante. Dans ce cas, et si elles offrent une très jolie couleur, elles atteignent des sommes record et ne figurent pas sur le marché courant du négoce.

Également utilisée en joaillerie, la tourmaline noire affiche une couleur noir très foncé qui ne laisse passer aucune transparence. Peu connue, elle provient du Brésil ou de Madagascar.

Aussi appelées tourmalines melon d’eau ou pastèque, polychromes ou bicolores, les tourmalines multicolores sont vertes à l’extérieur et rose rouge à l’intérieur. Elles entrent dans de nombreuses créations de Mazet Joaillerie. Leur particularité est de faire apparaître des colorations différentes au cours de leur croissance. Très répandues, elles sont extraites de gisements du Brésil, du Sri Lanka ou de Madagascar.

Les tourmalines affichent une dureté de 7 à 7,5 sur l’échelle de Mohs.

Leave a reply