Diamant

Réputé pour être la matière naturelle la plus dure, le diamant est l’une des quatre pierres précieuses. Seul ou associé à d’autres pierres, il est incontournable dans la haute joaillerie. Sa capacité à concentrer et à réfléchir la lumière lui confère une brillance éblouissante. En décomposant la lumière en ses couleurs primaires, il émet des feux colorés de toutes parts ainsi qu’un éclat exceptionnel.

Le diamant affiche une variété de tons naturels : incolore (blanc), jaune, brun, vert, rose, cognac, bleu, noir et rouge, très rarement. Le bleu vient du bore qui le compose, le jaune de l’azote, le rose et le rouge de l’hydrogène, le vert de l’uranium. La qualité d’un diamant se définit par quatre critères. Son poids, mesuré en carats (0,2 g), est fondamental pour déterminer son prix.

Sa pureté indique la quantité ou l’absence d’inclusions dans la pierre. Visible à l’aide d’une loupe, elle se classe en sept catégories. La pureté la plus élevée est notée pur à la loupe x10 $ (internally flawless). La pierre est alors absente de toute inclusion et absolument transparente. Dans les catégories VVS1-VVS2 (Very Very Small Inclusions) et VS1-VS2 (Very Small Inclusions), il existe de minuscules ou très petites inclusions, très difficilement ou difficilement visibles à la loupe x10. Vient ensuite la catégorie SI1–SI2 (Slightly Included), où de petites inclusions sont facilement visibles à la loupe x10, mais invisibles à l’œil nu. La catégorie P1 (Imperfect) qualifie les pierres qui présentent des inclusions très facilement visibles à la loupe x10, mais difficilement repérables à l’œil nu. P2 (Imperfect) et P3 (Imperfect) correspondent aux diamants, dont les nombreuses inclusions sont facilement ou très facilement visibles à l’œil nu et affectent légèrement ou distinctement la brillance de la pierre.

La couleur est le troisième critère de qualité du diamant. Elle s’évalue en lettres de D à Z. D et E marquent un blanc exceptionnel, F et G un blanc extra. H, I et J indiquent un blanc ou un blanc nuancé. K et L sont légèrement teintés. De M à Z, le diamant présente une couleur teintée.

Enfin, le rendu final du diamant s’obtient par une taille de haute qualité. À l’inverse, une taille médiocre peut fortement dévaluer la pierre. Cette qualité est spécifiée sur le certificat qui accompagne toujours le diamant : excellente, très bonne, bonne, moyenne ou médiocre.

Pour ses créations de bijoux élégants et raffinés, Mazet Joaillerie vous présente des diamants de couleurs naturelles : jonquille, cognac, vert, orange et canari (vert jaune). Elle travaille cette pierre maîtresse de la joaillerie dans son atelier. Après analyse d’un diamant en taille ancienne, et si cela présente un intérêt, elle peut parfois vous proposer d’en effectuer une retaille moderne pour lui rendre de la brillance.

Les gisements de diamants se répartissent dans le monde : Russie, Afrique du Sud, Botswana, Canada, Brésil ou encore Australie. Le diamant présente la dureté la plus élevée de 10 sur l’échelle de Mohs.

Leave a reply